© 2023 by The Animal Clinic. Proudly created with Wix.com

Le Bleu Russe

 

 

Un peu d'histoire

Comme avec la plupart des races de chat, on sait peu de choses sur les origines du Bleu Russe. Il vient probablement de la Russie: son manteau épais est sûrement celui d'un chat à partir de climats plus froids  et il est considéré comme une race naturelle.

Cependant, le développement du Bleu Russe en tant que race a eu lieu principalement en Grande-Bretagne et en Scandinavie, à partir de la fin du XIXe siècle,  l'élevage de chats est devenu,  à cette période, une activité populaire.

 

Personnalité

 

Le Bleu Russe a une réputation de chat doux et silencieux, un peu timide. Ce chat peut avoir une nature réservée, mais il aime jouer  sauter ou escalader vers les hauts lieux où il peut étudier les gens et les situations à loisir avant de se décider s'il veut s'impliquer . Les invités ne recevront pas son attention immédiate et peuvent ne jamais le voir à moins qu'il ne décide qu'ils sont dignes de son avis, mais envers les membres de la famille, en particulier sa personne privilégiée, il est toujours fidèle, le suit à travers la maison. Le bleu russe est un chat sensible qui n'aime pas être ignoré et blessé s'il ne reçoit pas la même affection qu'il donne. Le manque d'attention peut l'amener à devenir anxieux ou craintif.

Il est capable de se divertir pendant la journée pendant que vous travaillez. Contrairement à certaines races actives et intelligentes, il n'est pas destructeur mais se déplace dans la maison avec la grâce de la ballerine russe. Lorsque vous êtes à la maison, son subtil sens de l'humour et sa dextérité  ne manqueront jamais de vous divertir. Assurez-vous de vous amusez avec lui.  C'est un chat qui apprécie d'être dans un environnement calme et stable. Il n'aime pas le changement, et il est particulièrement important pour lui que les repas arrivent à l'heure. Si vous prenez le temps de développer une relation avec un Bleu Russe, votre récompense sera un lien profond avec ce chat aimant.

Caractéristique

 

Le corps élégant et musclé du Bleu Russe a conduit un juge à le proclamer le "Doberman Pinscher of cats". Il a ce qu'on appelle un type de corps semi-étranger, ce qui signifie qu'il est de forme modérée, tombant quelque part entre les races courtes et compactes tels que les Perses et les angles lisses des races orientales comme les siamois. Les grandes oreilles sont larges à la base avec des bouts pointus et des yeux verts vifs arrondis bien écartés. Un corps finement osseux qui est ferme et musclé, recouvert d'un double manteau court et épais avec une texture en peluche. Le corps est soutenu par des jambes longues et fines sur une petite patte légèrement arrondie avec des coussinets  lavande, rose ou mauve. La queue est longue mais proportionnelle au corps. Le Bleu Russe se distingue par la couleur de son pelage. Pour les mal informés, il pourrait avoir l'air gris, mais dans les termes de chat, il est  bleu avec des poils à pointe argent qui le font paraître briller. Certains chatons russes naissent avec des «rayures fantômes», un rappel du gène tabby que tous les chats portent, même s'il n'est pas exprimé dans leur robe, mais ces marques se fanent généralement très vite, laissant le chat avec le solide manteau bleu d'adulte. Vous pourriez penser qu'un Bleu russe reste toujours bleu,  mais d'autres associations de chats possèdent des normes de race plus libérales. En Australie et en Nouvelle-Zélande, les chats s'appellent "Russes" et sont  blancs ou noirs. La FIFe ne les permet pas.

Enfants et autres animaux domestiques

 

Les Bleus Russes ont une nature tolérante envers les enfants qui les traitent avec gentillesse et respect. Ils supporteront même les caresses maladroites offertent par les tout-petits. Cela dit, le patient et  doux Bleu Russe devrait toujours être protégés contre un traitement brutal, donc toujours superviser de très jeunes enfants qui prendrait le chat pour un jouet.

 Le Bleu Russe accepte également d'autres animaux, y compris les chiens, à condition qu'il ne soit ni poursuivi ni menacé par eux. Introduire les animaux de compagnie lentement et dans des circonstances contrôlées pour s'assurer qu'ils apprennent à s'entendre ensemble.

The sparkling, silvery blue coat and brilliant green eyes of the Russian Blue draw immediate attention to this shorthaired breed. But it’s the intelligent and playful disposition that makes the Russian Blue a perfect pet for most households.

The Russian Blue is a gentle cat with a somewhat shy nature around strangers. They are devoted to and affectionate with their loved ones. Sensitive to their owner’s moods, the Russian Blue will greet you at the door, find a quiet seat next to you, or fetch a toy at playtime. . Relatively quiet-voiced (except perhaps at mealtime), the Russian Blue appreciates a pat on the head, a window from which to watch the birds, and, of course, the comforts of home. Minimal grooming is required; regular nail clipping, good nutrition, an occasional combing, and lots of petting keep your Russian Blue pet looking spectacular.

History 

Little is known about the origin of the Russian Blue breed, though stories are legendary. Many believe the Russian Blue is a natural breed originating from the Archangel Isles in northern Russia, where the long winters developed a cat with a dense, plush coat. Rumors also abound that the Russian Blue breed descended from the cats kept by the Russian Czars. Assuming the Russian Blue did migrate from northern Russia, it was likely via ship to England and northern Europe in the mid 1860s.

First exhibited at London’s Crystal Palace in 1875 as the “Archangel Cat,” the original Russian Blue competed with all other blue cats. In 1912, the Russian Blue was given a separate class for competition as breeders in England and Scandinavia worked to develop the foundation bloodlines for the contemporary Russian Blue. Although Russian Blues were imported to the United States in the early 1900s, it wasn’t until after World War II that North American breeders began combining the European bloodlines to produce cats with plush, silvery coats, emerald eyes, and the distinctive profile. From the 1960s, the Russian Blue began gaining popularity and has become a favorite at cat shows and at home.

Features

One of the features of the short, silky, dense coat is the plush feel and the lack of constant shedding. The coat color is an even, bright blue, and each guard hair appears as if dipped in silver – giving the Russian a silvery sheen and lustrous appearance. Russian Blues are registered in only one color – blue – and one coat length – short. In contrast to the blue coat, the Russian Blue has large, rounded, wide-set eyes that are vivid green. The head shape is a broad, medium wedge with a flat top and straight nose in profile. Large ears are wide at the base and set rakishly toward the side of the head. The Russian Blue is a medium-sized cat, fine-boned, long, and firmly muscled.

Children and other pets
The Russian Blueshave a tolerant nature to the children who handle  them with kindness and respect. They will bear even the awkward caresses offered by the toddlers. Having said that, the patient and sweet Russian Blue should always be protected against a rough treatment thus always to oversee of very young children which would take the cat for a toy.
The Russian Blue also accepts other animals, including dogs, provided that it is neither pursued nor threatened by them. Introduce pets slowly and into circumstances checked to make sure that they learn to get on together.

Le British Shorthair

Histoire

Il faudra attendre le XIX siècle pour que les chats anglais intéressent certains éleveurs de chats de race ou un standard fut même établi. À cette époque, des éleveurs anglais, sélectionnèrent les plus beaux chats qu’ils appelèrent British Shorthair pour les distinguer d’une part des chats étrangers, des orientaux et d’autre part, pour les différencier des chats à poil long tels que l’Angora. Il est l’homologue de l’Européen à poil court de l’Europe continentale et de l’American Shorthair des Etats-Unis.   Le British est resté le chat le plus populaire en Grande-Bretagne, malgré le choc des deux guerres mondiales qui décimèrent le cheptel félin anglais. Avec ces deux sombres périodes, il fallut ainsi avoir recours à d’autres races, et notamment aux Persans, pour faire repartir des lignées pratiquement éteintes. Le British Shorthair y gagna certainement en robustesse. Sa tête s’arrondit davantage, le cuivre de ses yeux redoubla d’intensité et son ossature fut renforcée. Mais il hérita aussi du gène poil long de ses sauveteurs.

Pendant longtemps, il naquit donc de temps en temps des chatons à poil long dans des portées British Shorthair, et pendant longtemps ils furent honteusement supprimés. Aujourd’hui, ces petits sont reconnus comme une variété de British à part entière, à laquelle on a donné le nom de British Longhair.

Caractère

Le British Shorthair est un chat éminemment sociable. Le british Shorthair un chat rustique et puissant. Il est très calme, patient et débonnaire. Il a également un caractère en or et certaine une facilité d’adaptation; il se plaît aussi bien avec des enfants qu’avec des personnes âgées. Le British Shorthair est un chat qui a besoin de tendresse, doté d’une extrême intelligence; il comprend tout ce qui se passe autour de lui.

Très attachés à son maître, ils sauront être présents sans être envahissants car ils préservent une certaine indépendance. Ils sont une compagnie parfaite pour retrouver un peu de douceur et de sérénité à son contact. Ils ont besoin de beaucoup de tendresse et se plaisent donc dans les foyers où les maîtres possèdent le temps nécessaire pour se consacrer à eux. Dotés d’une intelligence rare, ils comprennent tous les évènements et auront des réactions étonnantes en fonction de l’humeur ou des difficultés que rencontre son maître.

Caractéristiques physiques

Cette race de chat se distingue par les rondeurs de chaque partie du corps, particularités qui ne se retrouvent pas chez les autres races de chats. Avec des membres très musclés et une ossature importante, le British Shorthair apparaît comme un chat robuste. Sa queue se caractérise par son épaisseur sur toute sa longueur. L’encolure est assez courte ce qui laisse souvent penser que ce type de chat n’en possède pas.

Sa tête est souvent considérée comme en forme de pomme car elle possède des lignes très rondes. Les joues sont en effet bien remplies tandis que son nez est court mais aux narines particulières. Elles doivent être incurvées et ouvertes pour que le chat soit identifié comme faisant partie de cette race.

Ses yeux sont toujours bien ouverts, possèdent également une forme bien ronde et sont à une distance assez importante l’une de l’autre. Cette particularité physique doit faire ressortir le fait que le nez est incurvé.

Le British Shorthair possède toujours une couleur des yeux assortie à la couleur de sa robe. Les oreilles sont larges à la base et se finissent par une belle forme arrondie. Pour un équilibre au niveau du visage, elles sont espacées de la même façon que les yeux.

La robe de ces chats est ce qui va permettre de les classer parmi les British Shorthair. Elle doit être courte et dense avec un poil très serré. Le poil se sépare du corps uniquement lorsque le chat tourne la tête. Il existe dix-sept nuances de robes pour cette race de chat, ce qui est exceptionnel. Parmi toutes les possibilités, le British Shorthair peut présenter une robe unicolore ou rayée avec plusieurs modèles possibles.

Comportement du British Shorthair

Cette race de chat donne des animaux calmes et paisibles. Ils s’intègrent parfaitement dans un environnement avec des enfants car ils apprécient particulièrement de pouvoir jouer. Acceptant toutes les activités sans se plaindre, il faudra cependant veiller à ce que les enfants aient conscience qu’il s’agit d’un animal et non d’une peluche afin de le respecter malgré sa nature très tolérante.

Capables de cohabiter avec d’autres chats ou avec des chiens, ils font preuve d’une capacité d’adaptation étonnante. N’oubliant pas leur nature de chasseur, ils sont capables de rapporter des proies et il sera pertinent de mettre à leur disposition des jeux où ils peuvent remplir ce rôle.

Très attachés à son maître, ils sauront être présents sans être envahissants car ils préservent une certaine indépendance. Ils sont une compagnie parfaite pour retrouver un peu de douceur et de sérénité à son contact. Ils ont besoin de beaucoup de tendresse et se plaisent donc dans les foyers où les maîtres possèdent le temps nécessaire pour se consacrer à eux. Dotés d’une intelligence rare, ils comprennent tous les évènements et auront des réactions étonnantes en fonction de l’humeur ou des difficultés que rencontre son maître.

Une éducation très facile

Le British Shorthair représente le chat idéal à adopter par tous, même les personnes qui n’ont jamais possédé d’animaux de compagnie auparavant. Très obéissant, il sera possible de fixer des règles strictes. Le chat les respectera avant tout car il aime être apprécié par son maître. Lui faire plaisir sera donc une façon de lui montrer son attachement. L’achat d’un arbre à chat peut être une bonne idée pour qu’il se fasse les ongles et puisse y jouer.

Entretien du British Shorthair

La fourrure serrée et courte de ce type de chat demande très peu d’entretien, ce qui sera un avantage pour les particuliers qui auront craqué pour ce chat. Un brossage de l’ensemble de sa fourrure devra être réalisé une fois par semaine pour préserver sa beauté. Cette race de chat possède la particularité de muer aux changements de saisons donc il faudra y être attentif et procéder à un brossage quotidien pendant ces périodes clés.

  • History

    You may not realize it, but you probably grew up with the British Shorthair. He is the clever feline of Puss in Boots and the grinning Cheshire Cat of Alice in Wonderland.

    The British Shorthair is native to England. With the rise of cat shows during the Victorian era, cat fanciers began to breed the cats to a particular standard and keep pedigrees for them. At the earliest cat shows, British Shorthairs were the only pedigreed cats exhibited. All others were simply described by coat type or color.

    Two world wars devastated the breed, and few British Shorthairs remained after World War II. With the help of other breeds, the Shorthairs, as they are called in Britain, were revitalized.

    The American Cat Association recognized the British Shorthair in 1967, but the Cat Fanciers Association did not accept it until 1980. Now, all cat associations recognize the breed.

  • Size

    Males weight 12 to 20 pounds, females 8 to 14 pounds.

  • Personality

    The British Shorthair is mellow and easygoing, making him an excellent family companion. He enjoys affection, but he’s not a “me, me, me” type of cat. Expect him to follow you around the house during the day, settling nearby wherever you stop.

    Full of British reserve, the Shorthair has a quiet voice and is an undemanding companion. He doesn’t require a lap, although he loves to sit next to you. Being a big cat, he isn’t fond of being carried around.

    This is a cat with a moderate activity level. He’s energetic during kittenhood, but usually starts to settle down by the time he is a year old. More mature British Shorthairs are usually couch potatoes, but adult males occasionally behave like goofballs. When they run through the house, they can sound like a herd of elephants.

    British Shorthairs are rarely destructive; their manners are those of a proper governess, not a soccer hooligan. They welcome guests confidently.

  • Care

    The British Shorthair’s short, smooth coat is simple to groom with weekly brushing or combing to remove dead hairs. A bath is rarely necessary.

    Brush the teeth to prevent periodontal disease. Daily dental hygiene is best, but weekly brushing is better than nothing. Trim the nails weekly. Wipe the corners of the eyes with a soft, damp cloth to remove any discharge. Use a separate area of the cloth for each eye so you don’t run the risk of spreading any infection.

    Check the ears weekly. If they look dirty, wipe them out with a cotton ball or soft damp cloth moistened with a 50-50 mixture of cider vinegar and warm water. Avoid using cotton swabs, which can damage the interior of the ear.

    Keep the litter box spotlessly clean. Cats are very particular about bathroom hygiene.

    It’s a good idea to keep a British Shorthair as an indoor-only cat to protect him from diseases spread by other cats, attacks by dogs or coyotes, and the other dangers that face cats who go outdoors, such as being hit by a car. British Shorthairs who go outdoors also run the risk of being stolen by someone who would like to have such a beautiful cat without paying for it.

  • Coat Color And Grooming

    With his short, thick coat, round head and cheeks, big round eyes, and rounded body, the British Shorthair resembles nothing so much as a cuddly teddy bear. His body is compact but powerful with a broad chest, strong legs with rounded paws and a thick tail with a rounded tip. The coat comes in just about any color or pattern you could wish for, including lilac, chocolate, black, white, pointed, tabby and many more. The best known color is blue (gray) and the cats are sometimes referred to as British Blues.

    The shorthair does not reach full physical maturity until he is 3 to 5 years old.

  • Children And Other Pets

    This mild-mannered cat is well suited to life with families with children and cat-friendly dogs. He loves the attention he receives from children who treat him politely and with respect and is forgiving of clumsy toddlers. Supervise young children and show them how to pet the cat nicely. Instead of holding or carrying the cat, have them sit on the floor and pet him. Other cats will not disturb his equilibrium. For best results, always introduce any pets, even other cats, slowly and in a controlled setting.