© 2023 by The Animal Clinic. Proudly created with Wix.com

Le Bleu Russe

 

 

Un peu d'histoire

Comme avec la plupart des races de chat, on sait peu de choses sur les origines du Bleu Russe. Il vient probablement de la Russie: son manteau épais est sûrement celui d'un chat à partir de climats plus froids  et il est considéré comme une race naturelle.

Cependant, le développement du Bleu Russe en tant que race a eu lieu principalement en Grande-Bretagne et en Scandinavie, à partir de la fin du XIXe siècle,  l'élevage de chats est devenu,  à cette période, une activité populaire.

 

Personnalité

 

Le Bleu Russe a une réputation de chat doux et silencieux, un peu timide. Ce chat peut avoir une nature réservée, mais il aime jouer  sauter ou escalader vers les hauts lieux où il peut étudier les gens et les situations à loisir avant de se décider s'il veut s'impliquer . Les invités ne recevront pas son attention immédiate et peuvent ne jamais le voir à moins qu'il ne décide qu'ils sont dignes de son avis, mais envers les membres de la famille, en particulier sa personne privilégiée, il est toujours fidèle, le suit à travers la maison. Le bleu russe est un chat sensible qui n'aime pas être ignoré et blessé s'il ne reçoit pas la même affection qu'il donne. Le manque d'attention peut l'amener à devenir anxieux ou craintif.

Il est capable de se divertir pendant la journée pendant que vous travaillez. Contrairement à certaines races actives et intelligentes, il n'est pas destructeur mais se déplace dans la maison avec la grâce de la ballerine russe. Lorsque vous êtes à la maison, son subtil sens de l'humour et sa dextérité  ne manqueront jamais de vous divertir. Assurez-vous de vous amusez avec lui.  C'est un chat qui apprécie d'être dans un environnement calme et stable. Il n'aime pas le changement, et il est particulièrement important pour lui que les repas arrivent à l'heure. Si vous prenez le temps de développer une relation avec un Bleu Russe, votre récompense sera un lien profond avec ce chat aimant.

Caractéristique

 

Le corps élégant et musclé du Bleu Russe a conduit un juge à le proclamer le "Doberman Pinscher of cats". Il a ce qu'on appelle un type de corps semi-étranger, ce qui signifie qu'il est de forme modérée, tombant quelque part entre les races courtes et compactes tels que les Perses et les angles lisses des races orientales comme les siamois. Les grandes oreilles sont larges à la base avec des bouts pointus et des yeux verts vifs arrondis bien écartés. Un corps finement osseux qui est ferme et musclé, recouvert d'un double manteau court et épais avec une texture en peluche. Le corps est soutenu par des jambes longues et fines sur une petite patte légèrement arrondie avec des coussinets  lavande, rose ou mauve. La queue est longue mais proportionnelle au corps. Le Bleu Russe se distingue par la couleur de son pelage. Pour les mal informés, il pourrait avoir l'air gris, mais dans les termes de chat, il est  bleu avec des poils à pointe argent qui le font paraître briller. Certains chatons russes naissent avec des «rayures fantômes», un rappel du gène tabby que tous les chats portent, même s'il n'est pas exprimé dans leur robe, mais ces marques se fanent généralement très vite, laissant le chat avec le solide manteau bleu d'adulte. Vous pourriez penser qu'un Bleu russe reste toujours bleu,  mais d'autres associations de chats possèdent des normes de race plus libérales. En Australie et en Nouvelle-Zélande, les chats s'appellent "Russes" et sont  blancs ou noirs. La FIFe ne les permet pas.

Enfants et autres animaux domestiques

 

Les Bleus Russes ont une nature tolérante envers les enfants qui les traitent avec gentillesse et respect. Ils supporteront même les caresses maladroites offertent par les tout-petits. Cela dit, le patient et  doux Bleu Russe devrait toujours être protégés contre un traitement brutal, donc toujours superviser de très jeunes enfants qui prendrait le chat pour un jouet.

 Le Bleu Russe accepte également d'autres animaux, y compris les chiens, à condition qu'il ne soit ni poursuivi ni menacé par eux. Introduire les animaux de compagnie lentement et dans des circonstances contrôlées pour s'assurer qu'ils apprennent à s'entendre ensemble.

The sparkling, silvery blue coat and brilliant green eyes of the Russian Blue draw immediate attention to this shorthaired breed. But it’s the intelligent and playful disposition that makes the Russian Blue a perfect pet for most households.

The Russian Blue is a gentle cat with a somewhat shy nature around strangers. They are devoted to and affectionate with their loved ones. Sensitive to their owner’s moods, the Russian Blue will greet you at the door, find a quiet seat next to you, or fetch a toy at playtime. . Relatively quiet-voiced (except perhaps at mealtime), the Russian Blue appreciates a pat on the head, a window from which to watch the birds, and, of course, the comforts of home. Minimal grooming is required; regular nail clipping, good nutrition, an occasional combing, and lots of petting keep your Russian Blue pet looking spectacular.

History 

Little is known about the origin of the Russian Blue breed, though stories are legendary. Many believe the Russian Blue is a natural breed originating from the Archangel Isles in northern Russia, where the long winters developed a cat with a dense, plush coat. Rumors also abound that the Russian Blue breed descended from the cats kept by the Russian Czars. Assuming the Russian Blue did migrate from northern Russia, it was likely via ship to England and northern Europe in the mid 1860s.

First exhibited at London’s Crystal Palace in 1875 as the “Archangel Cat,” the original Russian Blue competed with all other blue cats. In 1912, the Russian Blue was given a separate class for competition as breeders in England and Scandinavia worked to develop the foundation bloodlines for the contemporary Russian Blue. Although Russian Blues were imported to the United States in the early 1900s, it wasn’t until after World War II that North American breeders began combining the European bloodlines to produce cats with plush, silvery coats, emerald eyes, and the distinctive profile. From the 1960s, the Russian Blue began gaining popularity and has become a favorite at cat shows and at home.

Features

One of the features of the short, silky, dense coat is the plush feel and the lack of constant shedding. The coat color is an even, bright blue, and each guard hair appears as if dipped in silver – giving the Russian a silvery sheen and lustrous appearance. Russian Blues are registered in only one color – blue – and one coat length – short. In contrast to the blue coat, the Russian Blue has large, rounded, wide-set eyes that are vivid green. The head shape is a broad, medium wedge with a flat top and straight nose in profile. Large ears are wide at the base and set rakishly toward the side of the head. The Russian Blue is a medium-sized cat, fine-boned, long, and firmly muscled.

Children and other pets
The Russian Blueshave a tolerant nature to the children who handle  them with kindness and respect. They will bear even the awkward caresses offered by the toddlers. Having said that, the patient and sweet Russian Blue should always be protected against a rough treatment thus always to oversee of very young children which would take the cat for a toy.
The Russian Blue also accepts other animals, including dogs, provided that it is neither pursued nor threatened by them. Introduce pets slowly and into circumstances checked to make sure that they learn to get on together.